CSE : compte rendu du 28 janvier 2021

Publié le

Préambule : Mr Lemerle nous informe de son départ pour une nouvelle région l’Occitanie

 

Vote projets ASC

  1. ADHESION COLLECTIVE à ETCL (cliquez ici pour en connaitre l'organisation)

Base effectif : 4.571 salariés

Tarif : 29.590€ composé en :

  • Adhésion collective : 4.450€
  • 4.571 agents x 5,50€ : 25.140€

Pour la CFE-CGC Métiers de l’Emploi, présenter une pré-facture (et non un devis) juste en dessous le seuil de 30.000€ est à la fois étrange mais aussi pénalisant pour les agents car cela ne permet pas à la commission des marchés de se réunir et d’étudier d’autres devis d’autres prestataires dans l’intérêt de tous.

La CFE-CGC Métiers de l’Emploi s’interroge aussi sur le bilan d’utilisation de cette carte loisir ?

Combien d’agents ont bénéficié de cette carte ?

Quels sont les services utilisés ?

Ces informations ne sont pas précisées dans le rapport annuel de gestion 2019.

La CFE-CGC Métiers de l’Emploi fait remarquer que ce « prestataire » facture le CSE comme si tous les agents demandaient la carte...dans les faits, il semblerait que seuls 1.800 agents la demande.

4.571 cartes facturées : comment se passe le remboursement du trop versé au prestataire ?

Pour la CFE-CGC Métiers de l’Emploi, le CSE devrait payer en fonction des cartes délivrées.

Une élue CGT proche du dossier nous explique que c’est un...forfait…

La CFE-CGC Métiers de l’Emploi votre CONTRE cette adhésion à ETCL (cliquez ici pour en connaitre l'organisation)

 

  1. Projets collectifs

Plusieurs prestations collectives, qui doivent se dérouler dans quelques semaines, sont présentées aux élus du CSE.

La CFE-CGC Métiers de l’Emploi refuse de voter car nous ne pouvons pas nous prononcer au vu de la crise sanitaire actuelle.

La CFE-CGC Métiers de l’Emploi interpelle la majorité de gestion FO/CGT/SNU pour savoir quelles sont les réflexions et adaptations de leur projet ASC au vu du contexte sanitaire que nous traversons.

La CFE-CGC Métiers de l’Emploi dénonce une gestion d’un autre temps et qui laisse de nombreux salariés sur le bord de la route.

> Cliquez ici pour lire notre communication sur les projet collectifs ASC en pleine crise sanitaire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :